Accueil > Actualité > Ce n’est pas nous qui le disons...

Ce n’est pas nous qui le disons...

mardi 18 mai 2010, par Abbé Philippe Laguérie

Quand on voit les ravages d’une caméra en trois semaines, il est facile d’imaginer les montages de ...huit mois de ce stratagème ! Mais qui va arréter Pujadas et ses odieuses manipulations ? Les français ont-ils encore droit à une vie privée ? A quand un infiltré chez Pujadas... Ca promet d’être beau !

L’hôpital d’Aulnay-sous-Bois porte plainte contre "les Infiltrés"
(AFP) – Il y a 9 heures

BOBIGNY — Le centre hospitalier Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a annoncé mardi avoir déposé plainte contre France Télévisions et Capa, qui produit l’émission "Les infiltrés", dont un numéro tourné dans cet hôpital sera diffusé mardi soir sur France 2.

L’émission intitulée "Hôpital psychiatrique : les abandonnés", a été tournée dans le secteur psychiatrie du centre hospitalier Robert Ballanger en septembre pendant trois semaines en caméra cachée par un journaliste infiltré, qui s’est fait passer pour un stagiaire.

Une plainte a été déposée à Paris le 11 mai pour captation d’images, enregistrements de conversations téléphoniques irréguliers et atteinte au secret médical, a dit à l’AFP Me Jean-Louis Peru, avocat de l’hôpital. Elle vise le journaliste "infiltré", la société Capa et France Télévisions.

"Le droit à l’information dont se prévalent les sociétés France Télévision et Capa ne peuvent justifier de telles atteintes au respect dû aux patients", selon un communiqué du centre hospitalier, qui estime que l’émission "porte atteinte à l’image du service public hospitalier".

"Qui se souciera après la diffusion, des conséquences que présentera cette émission sur les malades et leur famille ?", interroge le communiqué.

L’émission "présente les choses de manière sensationnelle, qui ne correspond pas à la réalité dans le service", selon Me Peru.

Le directeur de l’hôpital, Jean-Michel Toulouse, a découvert l’émission alors qu’il était invité sur le plateau de télévision, lors de l’enregistrement de l’émission, a encore déploré l’avocat.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.