le blog de l'abbé laguérie

Accueil du site > Actualité > Communiqué de Bernard Antony.

Communiqué de Bernard Antony.

mardi 19 mars 2013, par Abbé Philippe Laguérie

Je ne fais de politique comme mon devoir de réserve sacerdotale m’y oblige. Cependant je publie et fais miens les propos de Bernard Antony, qui lui ne fait que son métier et son devoir de chrétien laïc. Quand les fondamentaux de la société sont en jeu, nul n’a plus le droit de se taire. Deux cancers menacent notre civilisation : l’invasion musulmane externe et la destruction satanique des référents internes de notre culture dont l’ossature est le droit naturel. Le second permettant le premier. La solution chrétienne individuelle peut se révéler, à terme, dans le martyre, comme firent nos ancêtres dans la Foi. Mais la solution politique (d’abord) doit être tentée. Sans dirimer la question difficile de la légitimité d’un gouvernement, il est juste de faire valoir à l’Autorité qu’ayant largement dépassé le seuil de son incompétence au regard du Bien Commun, il serait sage qu’elle s’en avise elle-même et en tire les conclusions libératrices.

"Le diktat d’interdiction de la Manifestation pour tous sur les Champs Élysées ou la Concorde, massive et légitime expression de la volonté d’une majorité de Français est grave. Il manifeste la dérive dictatoriale d’un gouvernement minoritaire mais d’idéologie totalitaire.

Aussi, pour que l’inique loi de désintégration nucléaire de l’unité de la personne humaine dans la complémentarité du mariage ne passe pas, il ne suffit plus d’en demander un illusoire retrait. Le gouvernement Taubira-Hollande-Ayrault, imprégné de nihilisme révolutionnaire, n’y consentira pas.

C’est donc le retrait du gouvernement lui-même qu’il faut exiger. Car ce gouvernement, expression d’une gauche minoritaire, est peut-être encore légal mais n’est plus démocratiquement légitimé.

La démission de François Hollande et de nouvelles élections s’imposent.

Comme la fois précédente, l’AGRIF appelle ses milliers d’adhérents et sympathisants à participer à la Manifestation pour tous. Elle espère que le Collectif dirigeant n’imposera pas cette fois-ci une discipline autoritariste d’obligation de slogans niais, et que les discours ne tomberont plus dans le piège de la dialectique révolutionnaire sur « l’homophobie », concept médical totalement inadéquat en cette affaire. J’invite tous ceux qui regardent la situation avec lucidité à faire passer partout le bien-fondé démocratique et salutaire : « Hollande démission ! »


Répondre à cet article

1 Message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé