le blog de l'abbé laguérie

Accueil du site > Actualité > La paix chez soi.

La paix chez soi.

mardi 17 avril 2012, par Abbé Philippe Laguérie


Je garde depuis des mois, comme chacun peut le constater, le silence respectueux autour des relations Rome-FSSPX. J’estime que le Bon-Pasteur n’a pas à interférer dans ces difficiles négociations. Parce qu’elles ne le concernent pas directement. Pour n’avoir rien à se reprocher, en quelque issue, heureuse ou malheureuse, qu’il en advienne.

Je me suis contenté d’appeler à la prière et vous assure avoir suivi…mon conseil. Je parlerai, haut et clair, le moment venu, qu’on se rassure.

Malheureusement, d’aucuns ne l’entendent pas ainsi et ont cru pouvoir exfiltrer la lettre confidentielle que j’ai reçue de Mgr Pozzo ainsi que le rapport de la visite canonique y annexé. Fuite d’abord, divulgation ensuite.

J’ignore à cette heure quel est le coupable de la fuite, s’il est dans ou hors de l’Institut. Je parle évidemment de ses prêtres auxquels j’ai envoyé ces documents avec la mention grave et expresse :

« Il va de soi que ce document important est, de sa nature, confidentiel. Aussi, j’en interdis toute divulgation ou communication extérieure à notre Institut ainsi que tout commentaire collectif à l’intérieur de ce même Institut. »

S’il s’avérait que la fuite ait eu lieu par un prêtre de notre Institut, (A Dieu ne plaise), il sera recherché puis dénoncé publiquement pour ce qu’il est : un misérable politicien décidé à faire échouer les négociations de la Fraternité et à déstabiliser son Institut. Un prêtre incapable aussi de garder le secret commis et professionnel et auquel se confesser serait bien hasardeux…

Il y a aussi à Rome des gens très peu favorables à tout accord.

Bref, un peu partout des gens qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas, même si tous, évidemment, sont concernés. La fin ne justifie jamais les moyens, pour personne.

La divulgation vient certainement des milieux anti-accords, cléricaux ou laïcs, de la nébuleuse Fraternité saint-Pie X, (En collusion avec le traitre : mais qu’il y retourne, s’il en vient). J’en ai la preuve. Tout comme de la discrétion de certains prêtres FSSPX. L’abbé de Cacqueray me confiait hier au téléphone que la note confidentielle de Mgr Fellay aux évêques et aux prêtres de la Fraternité (16 avril) était deux heures plus tard sur APIC !

Quant aux questions doctrinales soulevées par le rapport de la visite canonique, l’IBP n’a besoin de personne, surtout pas de félons, pour garder la fidélité intégrale à ses statuts initiaux (Dont je suis l’auteur, ne vous déplaise), en particulier sur son rite propre (et exclusif), la liturgie de 1962.

Avec un an d’avance sur le Motu-Proprio.


Répondre à cet article

14 Messages de forum

  • La paix chez soi.

    18 avril 2012 10:03
    Merci beaucoup de ces précisions. Internet est une tentation permanente pour la plupart de se mettre en avant, de se donner de l’importance et de s’attribuer un rôle, de juger publiquement de tout et de tous, sans retenue ni respect. Ceux-là montrent qu’ils n’ont pas de vie intérieure authentique, d’union à Dieu qui ne veut pas de ces comportements. Le temps passé devant l’écran l’est au détriment du devoir d’état, des multiples devoirs de charité, de la prière, de la lecture... Bon et saint Temps pascal, avec mon fidèle souvenir ! ab. Laffargue. P.S. : Si le fameux accord Rome/Ecône se réalisait, je rêve de retrouvailles au Séminaire, de notre année d’ordination en particulier !

    Répondre à ce message

    • La paix chez soi. 29 novembre 2012 12:35, par Flora

      Hello, je tiens à vous remercier pour ce texte intéressant sur le sujet. Mais j’ai du mal à trouver d’autres informations à ce sujet sur le net.

      Flora

      jeux de cheval a brosser


      animaux en anglais ce2 jeux de cheval et tous les jeux de chevaux.fr

      Répondre à ce message

  • La paix chez soi.

    18 avril 2012 11:28, par Marek
    "Ils viennent de la FSSPX ? Qu’ils y retournent". Je ne pense pas que l’on puisse revenir à la FSSPX comme cela, sur simple demande, une fois viré de l’IBP. Cette annexe de Mgr Pozzo (rédigée par le cardinal Ricard ?) n’est pas mauvaise pour l’IBP. Il y est fait preuve d’une certaine sollicitude à votre égard. Je ne crois pas que sa divulgation puisse nuire aux accords Fellay-Benoît XVI. Je suppose que le premier évitera soigneusement toute dépendance à l’égard de la Commission ED. Ce post, que vous ne publierez pas, m’a demandé quelques minutes. J’espère que l’abbé Laffargue me donnera l’absolution.

    Répondre à ce message

    • La paix chez soi. 18 avril 2012 22:31, par Abbé Philippe Laguérie

      "Ce post que vous ne publierez pas..."

      Raté !

      Sans d’ailleurs beaucoup de risques ni conséquences fâcheuses. Pourquoi ?

      Vous auriez pu relever le procédé inqualifiable et scandaleux du traître, non ? La morale, ça existe...Même pour les prêtres.

      Je vous assure de mes prières.

      Répondre à ce message

  • La paix chez soi.

    18 avril 2012 20:28, par pompon (Marie JL Rochefort )

    Je comprends votre indignation , Monsieur l’Abbé , et la partage .Quel que soit l’auteur il a agi comme un vulgaire journaliste à l’affût des documents qui font échouer les enquêtes aussi bien que les négociations. Soit dit en passant ,puisque vous nous connaissez bien ,nous nous sommes rejouis de cette signature . Deo Gratias ! Que le Saint Esprit continue à inspirer Mgr à agir dans le même sens .

    Vous n’êtes pas obligé de publier mon message ...

    Répondre à ce message

  • Courtes Lignes !

    19 avril 2012 08:53, par Courtes Lignes !

    Bonjour Monsieur l’abbé,

    Je partage votre indignation et votre "colère". Mais le traître a tout de même trouvé des complaisances !!!!

    Comment se fait-il qu’un avocat dont je tairai le nom ! , ait tenté de mettre cette lettre sur le Forum Catholique... (modéré - merci Xavier Arnaud) ) puis sur Fecit où le message est resté malheureusement.

    Comment un avocat, a-t-il pu avoir cette légèreté ? cette imprudence ? cette bassesse ?...

    Cette visite canonique qui ne nous regarde pas est très élogieuse sur votre capacité de résistance ! et à la bonne tenue de l’IBP ! Nous nous en réjouissons ! Et surtout la paix chez soi ...

    Répondre à ce message

  • La paix chez soi.

    19 avril 2012 12:43, par Yves
    Bonjour Monsieur le Supérieur général, Tout est dans votre dernière phrase : un an d’avance sur le Motu Proprio. Quand votre institut a été créé, le Motu Proprio n’avait pas été créé, de même que le principe de l’herméneutique de la continuité non plus. La phrase "Plus que sur une critique, même « sérieuse et constructive », du Concile Vatican II, les efforts des formateurs devront porter sur la transmission de l’intégralité du patrimoine de l’Église, en insistant sur l’herméneutique du renouvellement dans la continuité et en prenant pour support l’intégrité de la doctrine catholique exposée par le Catéchisme de l’Église catholique" ne doit pas être comprise comme une critique au sens péjoratif. Bien au contraire, la mission de l’IBP se trouve à mon sens confirmée en tant que "critique sérieuse et constructive" (critique pris dans son bon sens) et dorénavant selon le principe de l’herméneutique de la continuité instituée par le Saint Père (après la fondation de l’IBP). Donc c’est très positif et tant pis pour ceux qui n’ont rien compris.

    Répondre à ce message

    • La paix chez soi. 20 avril 2012 09:34, par Abbé Philippe Laguérie

      Merci beaucoup de vos encouragements !

      Cependant je dois relever une erreur de date que vous affirmez. Si l’IBP (2006) est bien antérieur au Motu-Proprio (2007) il est cependant postérieur au célèbre discours du Pape sur l’herméneutique de la continuité qui est de décembre 2005.

      Notre Institut a donc été un pionnier en matière liturgique mais a bel et bien profité d’une initiative splendide du Pape en matière doctrinale. Merci à lui !

      Répondre à ce message

  • La paix chez soi.

    20 avril 2012 09:48, par Alexis
    Bien que je déplore le manquement à la parole donnée, à la fidélité et à l’obéissance envers le supérieur, on est forcés de constater que cette révélation ne fait pas tant de mal que cela à l’IBP, si l’intention était de nuire à l’éclat extérieur de l’IBP, il a manqué son coup !

    Répondre à ce message

  • La paix chez soi.

    21 avril 2012 14:00, par Marek
    "Vous auriez pu relever le procédé inqualifiable et scandaleux du traître, non ? La morale, ça existe...Même pour les prêtres", me dites-vous. Avez-vous la certitude que c’est un prêtre de chez vous qui a fait le coup ? Pourquoi pas un valet de chambre de la Commission ED, comme dans l’affaire Cicéron ? Quant à Me Parfu dans le FC ou Austremoine dans Fecit, si on leur donne l’info toute chaude, pourquoi se priveraient-ils de la communiquer au public ? Le public est intéressé à savoir à quelle sauce il sera mangé, éventuellement. Je me souviens que, curé de St Nic, vous aviez déroulé le tapis rouge devant le cardinal Gagnon. Comme Madeleine, le cardinal n’était pas venu. Vous en aviez éprouvé une certaine contrariété et l’aviez manifestée. Mgr Pozzo n’est pas cardinal, mais je suppose que ses admonestations doucereuses doivent vous faire bouillir. Intérieurement, cette fois-ci. Finalement la publication de son annexe agit comme une soupape de décharge.

    Répondre à ce message

    • La paix chez soi. 21 avril 2012 16:01, par Abbé Philippe Laguérie

      Pauvre Marc Sillard (Sédévacantiste)

      Oui, je sais, avec certitude, par les spécialistes de l’informatique, que le traître est un prêtre de l’IBP.

      Il paiera !

      C’est tout ce que je peux vous dire !

      Ce qui n’enlève en rien la responsabilité des Parfu, Austremoine et consort. Publier un document du Saint-Siège, sans autorisation, quand on est avocat...Cela relève du bâtonnier. Affaire à suivre !

      Répondre à ce message

      • La paix chez soi. 21 avril 2012 23:35
        Jean-Paul Parfu qui se vante de n’agir jamais sous un pseudo mais sous son nom propre est ’Arminius’ dans le forum Fecit. Après il peut toujours jouer les paragons de transparence... Il ne trompe que lui-même, ce n’en est que plus pathétique pour un redresseur de tort. Peut-être sa vie personnelle explique-t-il cela ? Reste une question : Comment a-t-on pu transmettre des documents si confidentiels à un personnage si glauque, sinon d’avoir une intention profondément perverse ? A l’image du relai au visage de Janus !

        Répondre à ce message

  • La paix chez soi.

    17 juin 2012 21:16, par Sonia

    Je suis d’accord avec vous, ce document n’aurait pas du être publié. Il faudrait que l’auteur de la fuite comprenne que cela dessert l’église.

    Répondre à ce message

    • La paix chez soi. 13 décembre 2012 14:12, par thomas
      Bien que je déplore le manquement à la parole donnée, à la fidélité et à l’obéissance envers le supérieur, on est forcés de constater que cette révélation ne fait pas tant de mal que cela à l’IBP, si l’intention était de nuire à l’éclat extérieur de l’IBP, il a manqué son coup !

      Voir en ligne : accessoire iphone

      Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé