Accueil > Actualité > Mes nouvelles coordonnées.

Mes nouvelles coordonnées.

mardi 9 août 2011, par Abbé Philippe Laguérie

Il est temps que je vous donne mes nouvelles coordonnées puisque le 15 août est généralement la date butoir des nominations estivales.

Je suis donc installé, avec le secrétariat central de l’Institut du Bon-Pasteur, au domaine nommé « La Rivardière ». L’adresse précise, où tout courrier doit dorénavant m’être adressé, est la suivante :

M. l’abbé Philippe Laguérie.

Secrétariat Central I.B.P.

52 rue de La Longerolle
86440 Migné-Auxances.

Le numéro de téléphone reste inchangé : 09 54 92 78 05

Je me suis présenté le 28 juillet dernier à S.Exc. Mgr Pascal Wintzer, évêque auxiliaire et Administrateur Apostolique du diocèse (Depuis le départ en retraite de Mgr Rouet, Archevêque de Poitiers, en février dernier). Il m’a réservé un accueil des plus évangéliques, même si le communiqué du diocèse a plutôt mis l’accent sur le caractère « civil » de mon logement de citoyen français. Je n’ai pas, pour l’heure, de mission canonique locale : je suis logé.

Mon secrétaire particulier devient M. l’abbé Jean-François Billot. Il est remplacé à la paroisse Saint-Eloi par M. l’abbé David Belon.

Je remercie M. l’abbé Hugues Beaugrand d’avoir exercé cette charge, dans des conditions parfois difficiles, au cours de l’année 2010-2011. Il s’en va prêter main-forte au séminaire de Courtalain (Qui reste à Courtalain, quoiqu’en disent les journalistes illuminés de FR3) tout en desservant l’église de Montmirail au diocèse du Mans, grâce à l’accueil chaleureux de son évêque Mgr Le Saux.

Le frère Placide-Pio nous a rejoints et nous attendons encore le diacre polonais Sergius Oriezko. Je remercie les bienfaiteurs généreux qui ont permis cette installation et la bonne Providence qui me permet de retrouver une saine vie de communauté.

Messages

  • Bienvenu en Poitou Monsieur l’Abbé, je réagit sous mon pseudo habituel mais nous nous sommes entretenu par téléphone à midi en tant que "nouveaux voisins". Heureux de voir que notre administrateur vous a réservé un accueil chaleureux, ce qui me surprend assez peu de lui par ailleurs.

    Vous direz des messes publiques ?

  • Cher Monsieur l’Abbé,

    Bienvenue chez nous en Poitou !
    Cela fait du bien de poser les valises, n’est-ce pas !

    Quelle bonne nouvelle de savoir que de saints prêtres s’installent dans la région.
    Si un de vos prêtres ou vous pouvait désservir chaque dimanche Melle ou Saint-Maixent, je serais comblée.

    Car il y a déjà beaucoup de Messes "tradi" à Poitiers, mais dans les Deux-Sèvres, cela ne court pas les rues...!

    Nous vous gardons dans nos prières, cher Abbés.

  • Meme si je suis triste de voir l’abbé Billot partir, car faisant beaucoup pour la paroisse et ses paroissiens,
    Amenant beaucoup d’idées fraiches,
    C’est avec amour que chacun de nous donne un peu pour votre nouveau siege, c’est extraordinaire d’avoir un futur lieu pour faire nos retraites spirituelle.
    Une paroissienne convertie

  • Merci, Monsieur l’Abbé, de toutes ces (bonnes) nouvelles concernant l’IBP. Les nouvelles directes valent mieux que les rumeurs...Et je vois avec plaisir que vous vous êtes approché de l’Anjou !
    En union de prières.
    M JL R

  • Monsieur l Abbé,

    Est il d’actualité de votre part de célébré et si oui ou et quand une messe selon la forme extraordinaire du rite romain ?
    La demande est forte dans ce domaine
    Merci
    Francois

  • Excellent présage.
    En 361, Saint Martin s’installe à l’abbaye de Ligugé, sur invitation de Saint Hilaire. De là est partie l’évangélisation de toute la Gaule.
    En 591, Saint Grégoire de Tours y fait retraite.
    En 732, Charles Martel vainc et arrête définitivement les sarrasins à Poitiers.
    En 1853, début de la réforme grégorienne par Dom Guéranger, installé à Ligugé par Mgr Pie.

    A partir de 2011 début de la reconquête ?

    Puissiez-vous avoir bientôt un nouvel évêque digne de St Hilaire et de Mgr Pie.
    Bon courage, Monsieur l’abbé, nos prières vous accompagnent

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.