Accueil > Contact > Pour déposer une question...

Pour déposer une question...

lundi 29 janvier 2007, par Le secrétaire

Si vous désirez poser une ou plusieurs questions à l’abbé Laguérie, vous pouvez lui écrire à l’une des adresses ci-dessous.

Messages

  • Cher Monsieur l’Abbé, après un mois de panne internet, mon premier geste est de cliquer sur votre blog, avec scepticisme je dois dire, tant vos interventions sont rares malheureusement. Mais oh ! divine(!) surprise j’y trouve votre long article sur le 8ème commandement si riche et si bienvenu tant il est vrai que préparer une confession est difficile.

    Personnellement je me focalisais sur ce que je croyais l’essentiel, péché capital qui se dresse comme un mur resurgissant sans cesse et empêchant de voir plus loin et même de regarder plus loin car à quoi bon ?

    Et voilà que vous venez à la rescousse, nous apprenant à faire un examen de conscience à la fois plus large et plus approfondi et je retrouve, cette fois encore, ce que j’appréciais tant dans le Mascaret lorsque vous y écriviez vos méditations sur l’Evangile, taillant le diamant pour lui donner tout son éclat, nous révélant Notre-Seigneur, sévère avec les forts et miséricordieux avec les faibles ...

    Puis-je me permettre de vous demander, Monsieur l’Abbé , s’il vous est possible malgré votre lourde charge et vos nombreux soucis,(que je partage presque quotidiennement dans la prière), de continuer à être le puisatier qui remonte pour nous l’eau vive.

    Que Notre-seigneur vous bénisse et bénisse votre (notre) Institut et vous inonde de toutes les grâces dont vous avez besoin.

    Une brebis assoiffée

    • Monsieur l’abbé,

      ce n’est pas une question mais des remerciements pour le mariage de samedi dernier. Je n’ai pas votre adresse mail personnelle c’est pourquoi je "prends" ce blog pour vous écrire.
      Remerciements bien sûr pour la très belle messe de samedi (aussi celle de dimanche), mais remerciements également pour tout ce que vous avez fait avant et pendant afin que tout se passe bien. C’était extra et restera comme un délicieux moment. Un grand merci.
      Des parisiens (malgré eux) ravis de découvrir votre belle région.
      C et S Le Vivier

  • Monsieur l’Abbé, que va t-il se passer maintenant que la Fsspx a refusé tout accord avec Rome ?.J’avais espéré que cela allait s’arranger ..Voilà mes enfants sont dans les écoles de la fsspx nous allons aux messes fsspx maintenant cela me pose un vrais problème,car cette fois çi Le Saint Père a tout fait pour que les choses s’arrangent .Serons nous en tant que fidèles ouvertement opposés au Pape ?Jusqu’à présent il était encore possible d’être un peu" entre deux chaises" mais maintenant ??Je me permet de vous posser cette question car je ne vois pas à qui d’autre je pourrais la poser.(si,à Monsieur l’Abbé Aulagnier).Recevez Monsieur l’Abbé l’expression de mes salutations respectueuses.

    • Je répondrai très volontiers à votre question poignante, dans quelque temps, promis. Je ne puis le faire à présent et vous demande de patienter comme moi et quelques autres.

      Dans le communiqué officiel du Bon-Pasteur qui a été publié sur son site, le supérieur général indique que l’I.B.P. ne veut influencer en rien les pourparlers qui ont lieu et n’avoir aucune responsabilité en cas d’échec. Le silence (vertueux !) que j’observe depuis des mois trouve là son motif...

      Je vous promets de reprendre la parole sur cette question, et même très fort s’il le faut. Attendez, comme moi, la fin des négociations, et quelle qu’en soit l’issue, pour prendre vos décisions. Je suis certain que nous y verrons clair assez rapidement. La doctrine catholique est une chose et l’esprit chrétien en est une autre. Mais le grand-écart entre l’une et l’autre ne se fait jamais sans grave préjudice... Affaire à suivre !

  • Bonjour M. l’abbé,

    est-ce qu’en assistant simplement à une messe de la FSSPX, peut déboucher sur une peine d’excommunication ?

    Cordialement,

    Jean-Baptiste

    • Cher Jean-Baptiste,

      Les évêques de la Fraternité Saint Pie X ne sont plus excommuniés. Les prêtres (dont moi à l’époque) ne l’ont jamais été. Encore moins les fidèles...

      Donc, on satisfait parfaitement à son devoir dominical en assistant à une messe de la FSSPX.

      Le problème terrible, c’est que la FSSPX, pour l’heure, refuse, sans aucun fondement juridique, dogmatique ou pastoral, la réciproque. Ils parlent encore de "Ralliés" et interdisent leur messe, alors qu’ils sont à deux doigts de se...rallier. Preuve de la dérive sectaire à laquelle, prions Dieu, Mgr Fellay va mettre rapidement de l’ordre !

    • Cher monsieur l’abbé,

      Il me semble opportun de préciser que la "réserve" de la fraternité Saint Pie X se porte surtout sur la fréquentation régulières des messes des ralliés -ce qui peut se comprendre dans le cadre du combat des idées (catéchismes, écoles, sermons, scoutismes, pélés....)
      Mais qui ne se comprend pas, comme vous le soulignez, pour une assistance simple.

      Ce qui me semble aussi grave... c’est de refuser la présence au choeur pour la messe, dans leurs chapelles, à ces prêtres ! de refuser les pélés à ces prêtres, à leurs scouts .

      D’interdire aux prêtres Saint Pie X de dire la messe dans certaines églises des "ralliés" ! ou d’assister au choeur... -pour un mariage, enterrement, ou pendant des vavances...première messe- comme si ces prêtres se trouvaient devant une autre religion....

      Certains refusent ce qu’ils appellent le "tradi-oeucuménisme".... prions pour Mgr Fellay en effet !

  • Monsieur l’Abbé,
    que pensez-vous du sermon de l’abbé Joseph PFEIFFER du 25 mai 2012 à l’occasion du dimanche de la Pentecote, paru sur Métablog, où il vous met en cause au sujet d’un entretien téléphonique avec monsieur l’abbé de CACQUERAY ?

    PS : nous nous sommes rencontrés lorsque vous étiez à l’école Saint Michel à Niherne.

    Signé : Vincent Marraud des Grottes

    • Cher Monsieur, merci !

      Votre question me permet de dénoncer ici les élucubrations fantaisistes de l’abbé Pfieffer, vraiment à court d’arguments sérieux, semble-t-il !

      Vous me voyez parler aussi grossièrement, à l’abbé de Cacqyeray ou un autre, reconnaître que Mgr Fellay et lui ont bien fait de me virer en 2004, et m’opposer au principe d’un accord de la fraternité avec Rome ? Simplement loufoque cet abbé, comme les freluquets du "Chardonnet" !

      Par contre, j’ai bien dit à l’abbé de Cacqueray (sur le quai de la gare Montparnasse) que cet accord est très mal préparé. Voilà 12 ans que je clame qu’un accord doctrinal est impossible. Que l’accord pratique est mal phagocyté puisque ne comportant aucune exemption. Que Mgr Fellay, qui s’est fait réélire en maréchal en 2006 par tous les durs, (contre tout accord), qu’il a dû confirmer aux postes clefs, ne peut que casser la Fraternité...comme sa politique nous y conduit tout droit. Cela me rappelle De Gaulle qui se fait élire pour sauver l’Algérie française et qui la brade 4 ans plus tard... Oui, je crains le pire, un schisme dans le schisme. Une telle politique romaine se prépare sur le long terme. Sans compter les 3 électrons libres d’évêques que Mgr Lefebvre conjurait de ne pas se diviser...Que je souhaiterais de me tromper !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.