le blog de l'abbé laguérie

Accueil du site > Actualité > Le Cardinal Canizares à Saint-Eloi.

Le Cardinal Canizares à Saint-Eloi.

mardi 25 mai 2010, par Abbé Philippe Laguérie


Le samedi 10 juillet prochain, 9h 30, nous aurons la très grande joie d’accueillir en l’église Saint-Eloi de Bordeaux Son Eminence le cardinal Antonio Canizares Llovera, Préfet de la Congrégation pour le Culte divin. C’est un grand honneur que fait ce prélat à l’Institut du Bon-Pasteur, pour lequel il a toujours manifesté une profonde estime. Il procèdera aux ordinations d’un prêtre, M. l’abbé Jean-François Billot, d’un diacre, M. l’abbé Rémy Balthazard et d’un sous-diacre, M. l’abbé Etienne Lecarme.

J’ai donc la joie de vous inviter tous à cette émouvante cérémonie, pour y voir et entendre le responsable de l’Eglise Universelle pour la liturgie. Son attachement à la forme extraordinaire est bien connu et il en a une parfaite maîtrise.

Je vous invite également à la première messe que célèbrera M. l’abbé Billot le lendemain dimanche 11 juillet à 10h30 en la même paroisse.

Pour participer aux déjeuners qui suivront, contacter la paroisse Saint Eloi au 05 56 79 38 47 ou son presbytère au 09 54 36 40 76.

A très bientôt pour ce grand événement d’Eglise !

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • Le Cardinal Canizares à Saint-Eloi.

    8 septembre 2010 20:27, par Frère ANSELME
    Très cher ami, je me pique quelque peu de liturgie-oh, bien modestement- et d’histoire. Je suis étonné qu’un diacre (et accessoirement un sous-diacre, bien que je crusse ce "grade" supprimé dans l’Eglise romaine) soit paré du titre de "M. l’abbé". Je m’imaginais cela réservé aux seuls prêtres. Je passe sous silence les abbés commendataires et Julio MAZARINI qui fut "monsieur le cardinal". Merci de préciser ces légers détails qui n’empêcheront pas la Terre de tourner-du moins je l’espère...

    Répondre à ce message

    • Le Cardinal Canizares à Saint-Eloi. 30 septembre 2010 12:03, par Abbé Philippe Laguérie
      Bien cher frère, Je ne suis pas un spécialiste de la liturgie quoique je m’efforce d’en être le plus parfait observant... La tonsure (par laquelle on devenait clerc), les ordres mineurs et le sous-diaconnat ont été canoniquement supprimés en 1972 par le Motu proprio " Ministeria quaedam". Le code de 1983 ne les reconnait plus. On est séminariste par l’inscription dans une maison de formation agréée par un ordinaire. On devient membre du clergé et donc incardiné par la réception du diaconnat. Auparavant, on devenait clerc par la réception de la tonsure, d’où l’usage magnifique, très profitable à mon sens et presqu’unique à la France, d’appeler déjà un séminariste "M. l’abbé". L’usage de tous les livres liturgiques de 1962 concédé par le Motu proprio de 2007 permet de conférer tous ces ordres (que Saint Thomas considère comme des parties potentielles de l’unique sacrement de l’ordre !) et, conséquemment, de maintenir ces pratiques civiles qui les accompagnent. Salvo meliore judicio.

      Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé